top of page

Animation d’ateliers dans les écoles

 

En juin 2022, une amie enseignante en 6ème Harmos dans un collège vaudois, avait une classe dont quelques élèves étaient particulièrement difficiles, S’en découlait de sérieux problèmes de racisme, d’intolérance, de discrimination et de violence.

Toute l’année, elle avait orienté ses cours sur les thèmes de la reconnaissance et l’acceptation de la différence. En fin d’année, une surprise les attendait pour clôturer ce travail : ma présence et mon témoignage.

J’ai participé à une leçon sans présenter ma particularité physique, qu’ils ont découvert (trop) facilement. Puis, je les ai poussés à se questionner sur ce qu’est une différence et quoi en penser. Comment faire pour accepter chaque personne telle qu’elle est, etc. Tout ceci pour au final "prouver" à ces enfants que les différences ne définissent pas qui nous sommes ou ce que l'on fait...

Les enfants furent très attentifs et curieux.

Ensemble, trois collèges de la Broye ont travaillé durant les premiers mois de l’année scolaire sur le thème des Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Début janvier 2020, à la reprise de l’école, les enseignants ont organisé une journée d’ateliers pratiques avec les sports des jeux olympiques d’hiver. A cette occasion, j’ai aminé un atelier avec mon matériel de handi-curling et handi-ski de fond.

Le lendemain, ce fut la journée de la «Cérémonie d’Ouverture des Jeux». Installée dans mon fauteuil roulant et poussée par une élève, j’ai eu l’honneur de porter leur flamme olympique. Un autre binôme nous accompagnait, Anita Protti, spécialiste du 400 mètres haies et une autre élève.

2020_Moudon_pour_JOJ_edited_edited.png
DSC03868_edited.png

2021- 2022 : chaque année, un module «Connaissance de l’handicap» est mis en place par la Haute École de Santé Vaud (HESAV) pour les étudiants en physiothérapie de la suisse romande. Ces 2 dernières années, j’interviens en tant que chargée de cours pour animer un atelier-table-ronde lors duquel je présente mon parcours d’accidentée puis mes rééducations diverses.

  

Mon vécu dans ce domaine est riche

  • apprentissage de marche avec une panoplie de prothèses qui évoluent avec la technologie et mes capacités physique

  • autres manières de me déplacer (debout avec ou sans cannes, avec ou sans prothèse, en fauteuil roulant, voir par terre…)

d’où, cela va de soi, de nombreuses expériences à partager avec de futurs physiothérapeutes.

Je poursuis en racontant ma renaissance avec le sport et qui m’a permis de redécouvrir mon potentiel physique. Avec aussi toutes les blessures… suivies de rééducation.

À tout moment et autant que possible, j’invite les étudiants à témoigner de leur vécu, de leurs connaissances dans le domaine.

De 2009 à 2017, toujours à la HESAV, j'ai présenté mon parcours comme susnommé, tel une conférence avec de petits ateliers pratiques de simulation de mouvements avec divers handicaps.

La seconde partie était plus orientée : «généralités et spécificités de l’handisport» avec un atelier animé à l’aide de cartes représentant une très grande variété de sports adaptés à toutes sortes de handicaps.

D'autre part, dans des écoles primaires et secondaires, vaudoises et neuchâteloises, j’ai organisé et animé plusieurs ateliers lors desquels j’apportais une panoplie d’engins de sports adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Disposés dans la salle de gymnastique tel un parcours, chaque élève avait la possibilité de découvrir le sport en passant par la pratique. La plupart du temps, les enfants étaient en binôme pour veiller à la sécurité l'un de l’autre, puis avoir un échange verbal à propos de leurs sensations pendant de l'expérience.

Parfois, une seconde rencontre était organisée avec les élèves pour un débriefing sur le vécu de l’atelier pratique.

Elle pouvait être complétée par une présentation plus théorique, sur un thème précis préparé par eux en amont, ou sur un choix spécifique d’un domaine lié au handicap.

L’un de ces modules complémentaires fut animé par un ami psychologue qui présenta «les 5 étapes de l’acceptation» un exposé fort intéressant pour nous tous.

bottom of page